Passer au contenu principal

Recherche

Participer à une étude

La participation aux études scientifiques est un élément essentiel à la recherche. Le Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CR-IUSMM) est constamment à la recherche de participantes et participants. 

Que vous soyez atteint d’un trouble de santé mentale ou non, votre participation peut contribuer au développement de plusieurs projets de recherche.

Groupe contrôle

Banque Signature

Responsable de l'étude

Stéphane Guay, directeur de la Banque Signature
Sandra Favret, coordonnatrice de recherche - Banque Signature

Coordonnées

514 251-4000 p. 3966
signature.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

Description

Nous recrutons des participantes et participants pour le groupe contrôle de la Banque Signature.

Critères de recrutement

  • Homme de 18 ans et plus
  • Femme de 30 ans et plus
  • Ne pas avoir eu un diagnostic de maladie mentale

Tâches demandées

  • Remplir un questionnaire électronique sur place
  • Fournir des échantillons biologiques (ex. sang, cheveux, salive)

Compensation financière

20 $

Troubles dépressifs et anxieux

Étude sur le trouble dépressif et les habitudes de vie

Responsable de l'étude

Paquito Bernard, chercheur principal

Coordonnées

etudetranche2vie@gmail.com 
514-267-9529

Description

Mettez un chercheur dans votre poche pour l’aider à comprendre les liens entre vos habitudes de vie et les symptômes dépressifs.

Critères de recrutement

  • Vous avez un diagnostic de dépression
  • Vous êtes agé(e) entre 20 et 55 ans

Tâches demandées

  • Pendant 30 jours, répondre à des questions à partir d’une application mobile sur téléphone intelligent
  • 3 fois par jour et porter une montre de 24h/24

Compensation financière

Jusqu'à 150 $

En savoir plus

Affiche de l'étude

Étude visant à développer une nouvelle thérapie pour le traitement de la dépression majeure chez les travailleurs

Responsable de l'étude

Dre Valérie Tourjman, chercheure principale

Patricia Gravel, coordonnatrice de recherche

Coordonnées

urb.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

(514) 251-4000 poste 3591 

Description

Notre étude évalue l’efficacité d’une intervention de groupe pour des travailleurs souffrant de dépression majeure.

Critères de recrutement

  •  Vous êtes âgé(e) entre 18 et 60 ans
  •  Vous avez reçu un diagnostic de dépression majeure posé par votre médecin traitant et d’une durée de 12 mois ou moins
  • Vous occupez actuellement un emploi ou vous êtes en arrêt de travail

Tâches demandées

  • Participer à un groupe de thérapie pendant 12 semaines

Compensation financière

Aucune 

En savoir plus

Affiche de l'étude

Santé mentale et travail

Étude sur la divulgation de l’état de santé mentale au travail

Responsable de l'étude

Marc Corbière, chercheur principal

Coordonnées

participant@santementaletravail.ca
514-987-3000 p. 5593

Description

Dans cette étude, nous cherchons à mieux comprendre les raisons qui amènent les personnes à divulguer (ou pas) leur état de santé mentale dans un nouveau milieu de travail. Nous désirons également mieux comprendre les conséquences de cette divulgation et identifier les éléments susceptibles d’aider les personnes à se maintenir en emploi de façon saine et durable.

Critères de recrutement

  • Vous étiez éloigné du marché du travail en raison d’un problème de santé mentale ?
  • Vous venez de décrocher un emploi au cours des dernières semaines ?

Tâches demandées

  • Questionnaire téléphonique
  • 2 fois en 6 mois
  • Environ 1 heure
     

Compensation financière

De 80 $ à 120 $

En savoir plus

Affiche de l'étude

Dépression et retour au travail (possibilité de participer à des ateliers de groupe gratuits)

Responsable de l'étude

Marc Corbière, chercheur principal
Jean-Philippe Lachance, coordonnateur de recherche

Coordonnées

Jean-philippe.lachance.cemtl@ssss.gouv.qc.ca
514-987-3000, poste 5593

Description

Nous recrutons des personnes qui ont reçu un diagnostic de dépression majeure et qui sont de retour au travail depuis peu ou qui comptent le faire prochainement. Ceci dans le cadre d’une étude qui vise à évaluer l’efficacité d’un groupe de thérapie cognitive-comportementale pour faciliter le retour au travail après un épisode de dépression.

Critères de recrutement

  • Avoir un diagnostic de dépression majeure
  • Être de retour au travail

Tâches demandées

  • Participer à un groupe de thérapie cognitivo-comportementale

Compensation financière

Aucune

Obstacles à l’insertion au travail et sentiment d’efficacité pour les surmonter – Anciens Combattants (OITES-AC)

Responsable de l'étude

Marc Corbière, chercheur principal
Maud Mazaniello, coordonnatrice de recherche

Coordonnées

maud.mazaniello.cemtl@ssss.gouv.qc.ca
514-987-3000, poste 5593

Description

Vous êtes un Ancien Combattant et prévoyez trouver un emploi civil ?

Critères de recrutement

  • Avoir plus de 18 ans
  • Être affecté par un trouble de santé mentale

Tâches demandées

  • Participer à l’étude de la validation de l’outil (questionnaire)

Compensation financière

Aucune

En savoir plus

Affiche de l'étude

Obstacles au retour au travail et sentiment d’efficacité pour les surmonter (ORTESES)

Responsable de l'étude

Marc Corbière, chercheur principal
Maud Mazaniello, coordonnatrice de recherche

Coordonnées

maud.mazaniello.cemtl@ssss.gouv.qc.ca
514-987-3000, poste 5593

Description

Chez les femmes ayant récemment eu un cancer du sein

Critères de recrutement

  • Être une femme
  • Avoir récemment eu un cancer du sein

Tâches demandées

  • Répondre au questionnaire

Compensation financière

Aucune

En savoir plus

Affiche de l'étude

Premiers soins psychologiques pour travailleurs du milieu de la santé et des services sociaux

Responsable de l'étude

Steve Geoffrion, chercheur principal
Marie-Pierre Leduc, coordonnatrice de recherche

Coordonnées

514 251-4000, poste 3123 / cell. : 514 805-1586 

marie-pierre.leduc.cemtl@ssss.gouv.qc.ca

Description

Ce projet vise à développer et implanter une procédure de prise en charge par des pairs aidants dont les collègues sont victimes d’un événement traumatique (ÉT) dans leur milieu de travail afin de prévenir l’émergence des conséquences psychologiques. La procédure est une adaptation des Premiers soins psychologiques (PSP). 15 employés seront formés à cette approche et l’administreront à leurs collègues. Parallèlement, nous recruterons 80 employés victimes d’ÉT au travail qui accepteront de recevoir du soutien en étant randomisé à l’une ou l’autre de ces conditions : le Groupe A recevra les PSP et les soins usuels offerts par le milieu alors que le Groupe B recevra uniquement les soins usuels. Les participants compléteront des questionnaires sur leur état psychologique. En comparant l’évolution des symptômes psychologiques du Groupe A et du Groupe B, nous pourrons évaluer l’efficacité des PSP comparativement aux soins usuels.

Critères de recrutement

  • Être un employé des unités où le projet pilote est actuellement implanté : 
    - CIUSSS de l’Est : Unités de déficience intellectuelle et urgence de l’IUSMM, urgence de l’hôpital Maisonneuve Rosemont.
    - CIUSSS Centre-Sud : Direction de la protection de la jeunesse : équipes des réviseurs, équipe de l’intervention rapide et complémentaire, équipe évaluation / orientation, équipe polyvalente.
  • Vivre un événement traumatique au travail ou être exposé de manière répétitive à des détails aversifs d’un ou d’événement(s) traumatique(s) au travail (exemple : être exposé à répétition à des témoignages de maltraitance envers des enfants).
  • Être affecté par l’événement traumatique (exemple : ressentir de la détresse, avoir de la difficulté à fonctionner, etc.) et être intéressé à recevoir de l’aide.
     

Tâches demandées

Les participants remplissent des questionnaires à 7 reprises, sur une période de 12 semaines suivant leur prise en charge. Les questionnaires ont pour but d’évaluer l’état psychologique (réactions post-traumatiques, symptômes anxieux, symptômes dépressifs, événements potentiellement traumatiques passés). Le temps de complétion est d’environ 15 minutes par temps de mesure.

Compensation financière

Aucune 

Les rôles de genre professionnels en lien avec la charge allostatique, le stress au travail et la santé mentale de travailleurs

Responsables de l'étude

Philippe Beauchamp-Kerr, étudiant-chercheur
Sonia Lupien et Robert-Paul Juster, direction de recherche

Coordonnées

philippe.beauchamp-kerr@umontreal.ca

Description

Notre étude s’intéresse à l’impact des perspectives de genre sur le stress chronique et la santé mentale des travailleurs et travailleuses.

Critères de recrutement

•    Adultes âgés de 18 ans et plus

•    Être soit travailleur.euse, soit étudiant.e universitaire

Tâches demandées

•    Vous devrez effectuer un sondage en ligne d’une durée d’approximativement 15 minutes.

Compensation financière

Aucune

En savoir plus ou participer

https://cesar-ogr.limequery.com/225297?lang=fr

Stress et stress post-traumatique

Étude sur le stress, l’apprentissage et la mémoire

Responsable de l'étude

Clémence Peyrot, étudiante-chercheuse
Marie-France Marin, directrice de recherche

Coordonnées

etudememoire2017@gmail.com 

Description

Pour une étude mesurant l’impact du stress, des hormones de stress et des hormones sexuelles sur l’apprentissage de la peur et la régulation de celle-ci. 

Critères de recrutement

  • Femmes en santé âgées entre 18 et 35 ans 

Tâches demandées

  • Une courte entrevue pour évaluer votre état actuel et passé de santé mentale
  • Certaines tâches cognitives (apprentissage et mémoire) seront administrées
  • Le prélèvement d’échantillon de salive pour quantifier les niveaux d’hormones de stress et d’hormones sexuelles
  • Des questionnaires mesurant certains traits de personnalité
  • La participation à cette étude comprend 3 courtes visites (3 journées consécutives)

Compensation financière

60 $

Optimisation de la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le trauma pour le traitement du stress post-traumatique et les problèmes connexes

Responsable de l'étude

Stéphane Guay, chercheur principal
Isabelle Bernier, coordonnatrice de recherche

Coordonnées

Ibernier.iusmm@ssss.gouv.qc.ca 514-251-4015 poste 3734

Description

Comparer deux approches reconnues afin de déterminer l’efficacité respective de chacune et éclairer les cliniciens sur l’approche à privilégier avec des patients présentant un TSPT et des problèmes connexes (p. ex. les symptômes dépressifs et les difficultés de sommeil) TCC-C : Cette forme de thérapie consiste à mettre l'accent sur le traitement des symptômes de stress post-traumatiques, ce qui pourrait également entraîner une diminution des problèmes connexes du participant. TCC-E : Cette forme de thérapie consiste à traiter de façon simultanée les symptômes de stress post-traumatiques et les problèmes connexes, de manière à agir à la fois sur les symptômes du TSPT et les problèmes connexes.

Critères de recrutement

  • Être âgé(e) entre 18 et 70 ans
  • Avoir été victime d’un événement traumatique à l’âge adulte (autre que le décès traumatique d’un proche)
  • Diagnostic principal de TSPT
  • Ne pas souffrir de symptômes psychotiques
  • S’exprimer et lire en français

Tâches demandées

  • Entrevue téléphonique et évaluation clinique (3 à 5 heures)
  • S’engager dans un traitement psychologique pour le trouble de stress post-traumatique (maximum de 32 rencontres)
  • Trois évaluations post-traitement en personne et par questionnaire

Compensation financière

Jusqu’à 150 $

Entretien de groupe focalisé sur le stress, la résilience et la cognition des personnes trans*

Responsable de l'étude

Robert-Paul Juster, chercheur principal

Coordonnées

robert-paul.juster@umontreal.ca

Description

Il s’agit d’entretiens de groupe focalisés sur la santé mentale et la résilience des personnes trans* et de genres divers. À travers les entretiens, nous désirons récolter les opinions et les perceptions des membres de la communauté trans* afin de comprendre et d’améliorer la santé des personnes de minorités de genre. Nous désirons également connaitre leurs opinions sur les protocoles de nos futures études pour que ceux-ci soient le plus respectueux des personnes trans*. Les entretiens de groupe durant approximativement 2 heures durant lesquelles plusieurs thèmes seront abordés. Trois séances seront organisées, un entretien de groupe avec les personnes trans féminines, un second avec les personnes trans masculines et finalement un troisième avec les personnes de genre diverses. Chaque entretien sera encadré par un animateur et un observateur, tous les deux faisant partie de la communauté trans* afin de mettre à l’aise les participants. 

Critères de recrutement

  • Avoir au moins 18 ans
  • S’identifier comme non-cisgenre

Tâches demandées

  • Discuter ouvertement de son opinion et de ses perceptions sur les thèmes abordés. (Enjeux trans*, protocoles de recherche)

Compensation financière

40 $

En savoir plus

Page Facebook du projet

Étude sur les médias et le stress

Responsable de l'étude

Charlotte Longpré, étudiante-chercheuse
Sonia Lupien, directrice de recherche

Coordonnées

étude.medias.stress@gmail.com ou 514-251-4000 poste 3254

Description

Le Centre d'Études sur le Stress Humain cherche des hommes et des femmes entre 18 et 35 ans pour participer à une étude sur le lien entre les médias et le stress. Nous recherchons des hommes et des femmes âgés entre 18 et 35 ans en santé pour une étude mesurant l’impact des nouvelles médiatiques sur le stress, les hormones de stress et les hormones sexuelles.

Critères de recrutement

  • Adulte en santé âgé entre 18 et 35 ans

Tâches demandées

  • Une courte entrevue pour évaluer votre état actuel et passé en santé physique et mentale (par téléphone)
  • Collecte d’échantillons de salives pour mesurer les hormones de stress en laboratoire
  • Complétions de quelques questionnaires et tâches cognitives en laboratoire
  • Une visite en laboratoire et un appel téléphonique le lendemain pour faire un suivi

Compensation financière

35 $

En savoir plus

Page de l'étude 

Étude sur les hormones de stress et la mémoire

Responsable de l'étude

Maryse Arcand, étudiante-chercheuse
Marie-France Marin, Ph.D., directrice de recherche

Coordonnées

etudememoire.laboratoiremarin@gmail.com

Description

Notre étude s’intéresse à l’impact du stress sur les mémoires réactivées neutres et positives.

Critères de recrutement

  • Hommes et femmes en santé âgés de 18 à 35 ans

Tâches demandées

Compensation financière

60 $

Troubles obsessionnels-compulsifs et tics

Évaluation du déclenchement des intrusions et des obsessions - Contrôles

Responsables de l'étude

Jean-Sébastien Audet, étudiant-chercheur
Frederick Aardema, directeur de recherche

Coordonnées

514-251-4015, poste 3430

Description

Nous sollicitons votre participation à un projet de recherche. Cependant, avant d’accepter de participer à ce projet et de signer ce formulaire d’information et de consentement, veuillez prendre le temps de lire, de comprendre et de considérer attentivement les renseignements qui suivent.

Critères de recrutement

Aucun

Tâches demandées

  • Répondre à 10 questionnaires

Compensation financière

Possibilité de gagner une carte cadeau VISA de 25 $

En savoir plus

Formulaire d'information et de consentement

Projet de recherche sur les troubles tics (enfant et adulte)

Responsable de l'étude

Julie Leclerc, chercheure principale
Philippe Valois / Lysandre Bourguignon, coordonnateurs de recherche

Coordonnées

514-251-4015 p. 3585
lysandre.bourguignon.cemtl@ssss.gouv.qc.ca

Description

Comparer l’effet de deux interventions psychologiques, de type cognitive-comportementale, chez des participants ayant des tics chroniques (TC) avec ou sans syndrome de Gilles de la Tourette (SGT).

Critères de recrutement

  • Présenter des tics chroniques avec ou sans diagnostic de Gilles de la Tourette (SGT)
  • Pour le volet enfant : être âgé entre 8 et 14 ans
  • Pour le volet adulte : être âgé de 18 ans ou plus

Tâches demandées

•    Assister à trois rencontres d’évaluation : une première rencontre de 3-4 heures et deux autres rencontres de 30 à 90 minutes chacune. Ces rencontres serviront à mesurer la fréquence, l’intensité et l’impact de vos tics. Et deux évaluations neuropsychologique, une au début du traitement (2 heures) et une deuxième à la fin du traitement (1 h 30).

Compensation financière

Aucune

En savoir plus

Questionnaire de participation

Étude clinique de traitements psychologiques de la dysmorphie corporelle

Responsables de l'étude

Frederick Aardema, chercheur principal
Philippe Valois / Lysandre Bourguignon, coordonnateurs de recherche

Coordonnées

514-251-4015 p. 3585
lysandre.bourguignon.cemtl@ssss.gouv.qc.ca

Description

Essai clinique randomisé comparant deux thérapies psychologiques traitant la dysmorphie corporelle. Les participants sont associés aléatoirement à l’une ou l’autre des thérapies. 

Critères de recrutement

  1. Présenter un trouble de la dysmorphie corporelle.
  2. Être disponible et avoir de la flexibilité dans son horaire pour venir aux différentes rencontres d’évaluation et de traitement.
  3. Avoir 18 ans et plus.
  4. Ne pas suivre une autre psychothérapie pendant le projet.
  5. Médication stable depuis 12 semaines (adultes) et avoir l’intention de garder cette médication stable pendant 12 mois.
  6. Ne pas présenter ou avoir présenté un trouble psychotique (schizophrénie, trouble schizo-affectif ou trouble bipolaire), ni un trouble du spectre de l’autisme persistant, ni un trouble neurocognitive, ni une dépendance aux drogues ou à l’alcool, ni avoir des intentions suicidaires.

Tâches demandées

  • Faire une entrevue téléphonique et une évaluation-diagnostique et clinique de votre profil psychologique et de vos symptômes (3 à 5 heures)
  • S’engager dans un traitement psychologique pour le trouble de dysmorphie corporelle (24 rencontres)
  • Compléter trois (3) autres évaluations de vos symptômes à différents moments
  • Remplir des questionnaires à la maison à 8 reprises.

Compensation financière

Aucune

Étude clinique de traitements psychologiques du TOC

Responsables de l'étude

Frederick Aardema, chercheur principal
Philippe Valois / Lysandre Bourguignon, coordonnateurs de recherche

Coordonnées

514-251-4015 p. 3585
lysandre.bourguignon.cemtl@ssss.gouv.qc.ca

Description

Essai clinique randomisée comparant deux thérapies psychologiques traitant le trouble obsessionnel-compulsif. Les participants sont associés aléatoirement à l’une ou l’autre des thérapies. 

Critères de recrutement

  1. Présenter des obsessions ou des compulsions sur une base quotidienne ou avoir un diagnostic de trouble obsessionnel-compulsif.
  2. Être disponible et avoir de la flexibilité dans son horaire pour venir aux différentes rencontres d’évaluation et de traitement.
  3. Avoir 18 ans ou plus.
  4. Ne pas suivre une autre psychothérapie pendant le projet.
  5. Médication stable depuis 12 semaines (adultes) et avoir l’intention de garder cette médication stable pendant 12 mois.
  6. Ne pas présenter ou avoir présenté un trouble psychotique (schizophrénie, trouble schizo-affectif ou trouble bipolaire), ni un trouble du spectre de l’autisme persistant, ni un trouble neurocognitif, ni une dépendance aux drogues ou à l’alcool, ni avoir des intentions suicidaires.

Tâches demandées

  • Faire une entrevue téléphonique et une évaluation-diagnostique et clinique de votre profil psychologique et de vos symptômes (3 à 5 heures).
  • S’engager dans un traitement psychologique pour le TOC (18 rencontres).
  • Compléter trois (3) autres évaluations de vos symptômes à différents moments.
  • Remplir des questionnaires à la maison à 8 reprises.

Compensation financière

Aucune

Normalisation d’une batterie de tests neuropsychologiques auprès d’enfants et d’adolescents francophones de 8 à 18 ans

Responsables de l'étude

Julie Leclerc, chercheure principale
Philippe Valois, coordonnateur de recherche

Coordonnées

Philippe Valois
514-251-4015 poste 3585
pvalois.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

Description

Le but de ce projet est d’établir les normes de tests neuropsychologiques pour une population d’enfants et d’adolescents, âgés de 8 à 18 ans, parlant le français à tous les jours et habitant au Québec. Présentement, les normes (règles) utilisées pour comprendre les résultats à des tests d’évaluation neuropsychologiques (par ex. évaluation des fonctions intellectuelles, de l’attention, de la mémoire) d’enfants qui parlent le français et qui habite au Québec sont celles déterminées auprès de populations non québécoise. Les tests d’évaluation neuropsychologiques que nous voulons normaliser mesurent les fonctions cognitives exécutives (par exemple, quand vous planifiez ou organisez des choses, vous utilisez vos fonctions exécutives) et sociales (qui servent, entre autres, à reconnaître, prédire, reproduire ou comprendre les actions des autres). Quand nous aurons ces résultats, pour une population québécoise, il nous sera plus facile, comme chercheurs, d’étudier d’autres problèmes de santé de certains de nos patients.

Critères de recrutement

•    Être âgé de 8 à 18 ans
•    Langue maternelle : français

Tâches demandées

•    Participer à une entrevue téléphonique de 20 minutes
•    Faire une évaluation de 90 minutes

Compensation financière

Jusqu’à 30 $

Schizophrénie et troubles psychotiques

Étude pilote portant sur la faisabilité, l’acceptabilité et l’impact potentiel d’une intervention de groupe sur les relations amoureuses pour jeunes hommes ayant un trouble psychotique

Responsable de l'étude

Briana Cloutier, étudiante-chercheuse
Tania Lecomte, directrice de recherche

Coordonnées

briana.cloutier@umontreal.ca

Description

Il peut être difficile de faire des rencontres amoureuses après avoir fait un premier épisode psychotique. Plusieurs obstacles peuvent se présenter et il n’est pas toujours facile de déterminer si on se sent prêt, de savoir comment bien vivre une relation, et de surmonter certaines embûches. Ce projet de recherche vise à évaluer une intervention de groupe sur les relations amoureuses pour les hommes qui vivent des difficultés et qui souhaitent être en couple.

Critères de recrutement

•    Avoir vécu au moins un épisode psychotique;
•    Être âgé de 18 à 35 ans;
•    Être un homme provenant d’une clinique externe participante (CONNEC-T, JAP);
•    Être intéressé à recevoir de l’aide vis-à-vis des enjeux relationnels-amoureux;
•    Être célibataire et hétérosexuel.

Tâches demandées

•    Passer une courte entrevue et remplir des questionnaires à 4 reprises (2 fois avant le début l’intervention et 2 fois après la fin de l’intervention).
•    Assister au groupe qui sera donné une fois par semaine pendant 90 minutes pour un total de 12 semaines. 

Compensation financière

60 $ (15 $ pour chaque rencontre avec entrevue + questionnaires).

En savoir plus

Page Facebook

Étude d’acceptabilité, de faisabilité et d’efficacité d’une intervention pour favoriser la régulation émotionnelle dans les troubles concomitants

Responsable de l'étude

Antoine Pennou, étudiant-chercheur
Tania Lecomte, directrice de recherche 
Yasser Khazaal, co-directeur de recherche

Coordonnées

antoine_pennou@hotmail.fr
514-622-6994

Description

L’objectif de cette recherche sera d’évaluer la faisabilité, l’acceptabilité et l’impact potentiel d’une intervention qui vise à favoriser une meilleure régulation émotionnelle sur la réduction de la détresse psychologique dispensée à l’aide d’une application sur téléphone intelligent chez une population présentant un trouble psychotique concomitant à un trouble de l’usage de substances dans la grande région de Montréal. Les études ciblant des stratégies de gestion des émotions par exemple mèneraient à une réduction de l’intensité de la détresse associée aux symptômes psychotiques, anxieux et dépressifs ainsi que celle associée à « l’urgence de consommer » (« craving »). De plus en plus de données appuient les applications pour téléphone intelligent comme une méthode efficace de prévention et d’intervention en santé mentale. Cette méthode d’intervention comporte des avantages importants quant à l’accessibilité et la facilité d’utilisation pour les utilisateurs et offre un soutien entre les rencontres.

Critères de recrutement

  • Être âgé entre 18 et 35 ans
  • Présenter un diagnostic d’un trouble psychotique non-affectif (schizophrénie, trouble schizophréniforme)
  • Présenter un diagnostic de toxicomanie dans les 12 derniers moi
  • Être apte à donner ton consentement pour participer à l’étude
  • Parler le français
  • Ne pas présenter un handicap oculaire ou moteur important

Tâches demandées

•    Utiliser l’application pour une durée d’un mois dans votre quotidien.
•    Remplir différents questionnaires à propos d’informations sociodémographiques, de votre santé mentale et de vos habitudes de    consommation à deux occasions (avant et après la période d’utilisation d’un mois)

Compensation financière

30$ par rencontre 

Ou 

Pour ceux qui n’ont pas de téléphone : un nouveau téléphone cellulaire Android qui peut être conservé par la suite (la remise du cellulaire est conditionnelle à la participation durant toute la durée de l’étude).

Traitement de l’anxiété sociale chez des personnes atteintes de schizophrénie : comparaison et compréhension des effets distinctifs de deux traitements innovateurs

Responsable de l'étude

Archibaldo Bravo, étudiant-chercheur
Tania Lecomte, directrice de recherche 

Coordonnées

anxiete.sociale.udem@gmail.com

Description

L’anxiété sociale, en plus d’aggraver le pronostic de la schizophrénie, entrave de façon générale le rétablissement social des personnes atteintes. Ainsi, il est essentiel de disposer de traitements efficaces qui répondent aux besoins des gens souffrant à la fois d’anxiété sociale et de schizophrénie. Cette étude a comme objectif d'évaluer l’efficacité de 2 traitements novateurs pour l’anxiété sociale : 1) Intervention par ordinateur qui vise à modifier des biais cognitifs associés à l'anxiété sociale (traitement en ligne), et 2) Intervention de pleine conscience, avec un composant d'exposition par réalité virtuelle à des situations sociales (traitement avec thérapeute).

Critères de recrutement

  • Être âgé entre 18 et 30 ans
  • Avoir reçu un diagnostic d’un trouble psychotique non-affectif (p. ex. schizophrénie)
  • Présenter des symptômes d'anxiété sociale
  • Être apte à donner ton consentement pour participer à l’étude

Tâches demandées

•    Répondre aux questionnaires et passer une entrevue (avant et après l'intervention)
•    Suivre un traitement psychologique pour l'anxiété sociale (durée de 8 semaines)

Compensation financière

Jusqu'à 50 $

En savoir plus

Informations sur l'étude