Passer au contenu principal

Projets structurants

Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS)

Depuis 2010, le Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS) a pour mission d’offrir une vitrine sur la recherche et l’innovation dans les champs de la réadaptation, du rétablissement et de l’insertion sociale en santé mentale ainsi que de créer un lieu commun d’échanges et de collaborations entre les différents milieux et secteurs qui ont pour objectifs d’améliorer les services de santé mentale.

Les activités du CÉRRIS ont comme objectifs de susciter la réflexion en regard des meilleures pratiques et services en réadaptation, d’appuyer les intervenants dans leur désir d’amélioration continue et de répondre aux besoins et intérêts des personnes utilisatrices de services en santé mentale.

Projets principaux

  • Le projet CERRIS-CNESM pour le développement d’une bibliothèque virtuelle

    Depuis 2015, le CÉRRIS s’est associé au CNESM (Centre national d’excellence en santé mentale) pour soutenir l’implantation et la diffusion des meilleures pratiques en santé mentale auprès des équipes en santé mentale au Québec. Ce partenariat est né grâce à une subvention du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI, 2015-2018).

    Ce projet d’envergure a permis le développement d’une bibliothèque virtuelle, accessible à tous.

    • Ressources multimédias et interactives : dossiers Web, capsules vidéos, guide de réflexion, blogues, cartons aide-mémoire, etc.
    • Des outils pour tous : gestionnaires, intervenants, personnes atteintes, membres de l’entourage et grand public
    • Vitrine sur les meilleures pratiques et l’innovation dans le domaine de la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale

    www.cerrisweb.com

  • Un projet innovateur : le projet Recovery College pour l’implantation provinciale et l’évaluation du modèle

    Depuis 2015, le CÉRRIS coordonne le travail d’un groupe de partenaires pour la mise en place du premier Recovery College au Québec. Projet provincial d’envergure, ce projet offrira ses premières formations à l’automne 2019 au sein du Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement.

    Plusieurs chercheurs nationaux et internationaux, étudiants, patients-partenaires, collaborateurs, partenaires financiers sont impliqués au sein d’un comité de pilotage et de sous-comités pour faire de ce modèle un outil de changement de paradigme en santé mentale. 

    Le modèle Recovery College propose une réelle expérience de co-développement où s’allient les savoirs théoriques, cliniques et expérientiels à la fois, dans la gouvernance, le développement des formations, la prestation, l’évaluation, etc. 

    Quelques principes du modèle :

    • Formations pour tous (personnes atteintes, membres de l’entourage, intervenants, gestionnaires, entreprises, etc.)
    • En milieux d’éducation, programmes de formation continue
    • Axées sur les forces et ressources des personnes, autogestion/autodétermination
    • Espaces inclusifs en réelle diversité
    • Contact direct et lutte à la stigmatisation
    • Savoirs intégrés, mise en commun des expertises de tous et chacun
    • Co-développement de connaissances et compétences

Équipe

  • Chercheure

    Catherine Briand

  • Collaborateurs

    Danielle Routhier - Coordonnatrice de recherche, projet CÉRRIS-CNESM
    Gabriella Molina Martinez - Coordonnatrice de recherche, projet Recovery College
    Marie-Michèle Lord - Chercheure post-doctorale
    Julie Desrosiers – Chercheure post-doctorale
    Joanie Thériault - Etudiante au doctorat et agente de recherche
    Anick Sauvageau - Etudiante au doctorat, professeure clinicienne UQTR
    Mathieu Dumont - Etudiant au doctorat
    Régis Hakin - Etudiant au doctorat et agent de recherche
    Myreille Bédard - Agente de projet, formatrice et patiente partenaire
    Francelyne Jean-Baptiste - Agente de recherche
    Lise Labonté - Agente de recherche
    Lia Ferranti - Agente des communications

    Partenaires et collaborateurs
    Centre National d’Excellence en santé mentale du Québec (CNESM)
    Association canadienne pour la santé mentale – filiale Québec et nationale (ACSM)
    CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
    CIUSSS Mauricie et du Centre du Québec
    Organisme Revivre – programme J’avance
    Projet collectif d’inclusion à Montréal (PCEIM)
    Centre d’excellence de partenariat avec le patient et le public (CEPPP)
    Formation continue et hors campus de l’UQTR
    Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal
    Pair-Aidant Réseau de l’Association québécoise pour la réadaptation psychosociale (AQRP)
    Avant de Craquer
    Reprendre Pouvoir
    Société québécoise de la schizophrénie
    Et plusieurs autres…

Nos valeurs

Les valeurs du CÉRRIS reposent sur trois grands principes :

Les meilleures pratiques en santé mentale

  • Outiller les intervenants dans une pratique basée sur les données probantes
  • Soutenir la mise en place des meilleures pratiques dans les services en santé mentale
  • Adopter une approche qui soutient le rétablissement des personnes

Le partage des connaissances

  • Susciter la réflexion en regard des meilleures pratiques et services en santé mentale
  • Appuyer la supervision clinique et l’amélioration continue
  • Favoriser le réseautage et les échanges entre les savoirs théoriques, pratiques et expérientiels dans une perspective interdisciplinaire et intersectoriel

Les services axés sur le rétablissement

  • Opter pour des pratiques qui favorisent l’auto-détermination et le pouvoir d’agir des personnes
  • Valoriser le savoir d’expérience, les ressources et les forces de chaque individu
  • Prioriser la lutte contre la stigmatisation et l’amélioration des conditions de vie

Ces valeurs visent la pleine participation sociale des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et leur intégration comme membre actif dans la société.