Passer au contenu principal

Selon une étude, une baladodiffusion qui met de l’avant la vulgarisation scientifique en santé mentale

Selon une étude

Vers une meilleure compréhension des neurosciences

Catherine Raymond Ph. D., stagiaire postdoctorale sous la direction de la chercheuse Dre Marie-France Marin Ph. D., coanime avec l’humoriste Pierre-Bruno Rivard, la baladodiffusion Selon une étude. Ce projet vise la vulgarisation scientifique de divers sujets en santé mentale en compagnie d’un artiste québécois. Dans une ambiance conviviale, différentes thématiques seront abordées au cours des épisodes comme le stress, l’anxiété, la dépendance, les troubles de la personnalité et l’utilisation des médias sociaux.

 

Une étudiante avec de nombreuses affiliations et expertises

En plus de réaliser son stage postdoctoral dans le laboratoire STEAM de la Dre Marin, Catherine Raymond est aussi affiliée au Centre d’études sur le stress humain (CESHJ) dirigé par la chercheuse Dre Sonia Lupien, Ph. D. Très rapidement, Catherine a démontré des qualités de communicatrice lors de ses apparitions dans les médias sur des questions en lien avec le stress et l’écoanxiété. La coanimation d’une baladodiffusion est donc un cheminement naturel pour elle.

 

Un projet de vulgarisation scientifique soutenu par les Fonds de recherche du Québec

La baladodiffusion a obtenu une subvention des Fonds de recherche du Québec (FRQ) via le programme DIALOGUE – Volet Relève étudiante. Avec ce programme, les FRQ souhaitent déployer des activités de communication et offrir à la communauté scientifique québécoise des opportunités de mieux faire connaître leurs travaux auprès de la population.

Comme le souligne Dr Stéphane Guay, Ph. D., chercheur et directeur scientifique du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, « le projet déposé par Catherine Raymond s’inscrit parfaitement dans la planification stratégique du centre de recherche. En effet, Selon une étude est une activité de transfert de connaissances qui s’inscrit dans la mission du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. » « Le choix de ce nouvel outil numérique de diffusion pour rejoindre le grand public démontre que le rayonnement scientifique n’a pas de limite », ajoute-t-il.

Vous pouvez suivre la baladodiffusion Selon une étude sur différentes plateformes comme Spotify ou Balados d’Apple ou encore visionner les épisodes sur YouTube.