Passer au contenu principal
Centre intégré universitaire de santé
et de services sociaux de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

Actualités

Un MOOC sur le rétablissement en santé mentale

Après avoir mis sur pied un programme de mentorat pour pairs aidants à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM), puis un microprogramme sur le rétablissement en santé mentale à l’Université de Montréal, le chercheur et professeur Jean-François Pelletier passe à la vitesse supérieure. Depuis quelques semaines, c’est toute la francophonie qui peut accéder gratuitement à un cours sur les fondements du rétablissement en santé mentale. Plus de 500 personnes se sont déjà inscrites. 

Jean-François Pelletier est chercheur au Centre de recherche de l’IUSMM et professeur agrégé sous octroi au département de psychiatrie et d’addictologie de l’Université de Montréal. 

L’expertise de l’usager

Fruit d'une collaboration internationale entre cliniciens, chercheurs et usagers-pairs aidants d’une douzaine de pays répartis sur les cinq continents, ce cours libre ouvert aux masses (ou MOOC, Massive Online Open Course) s’appuie avant tout sur l’expérience vécue des usagers. 

Pourquoi ? Parce que le rétablissement en santé mentale, c’est plus que la guérison. Au-delà du diagnostic et du traitement des symptômes, il y a le rétablissement personnel et le rétablissement civique. C’est le cheminement qui permet d’apprendre à recréer des liens avec soi-même, sa famille, ses collègues de bureau, la société en général. C’est aussi se servir de son expérience vécue pour aider les autres. Dans une société où les maladies mentales touchent une personne sur cinq, c’est également l’affaire de tous de favoriser la participation et l’inclusion dans la communauté. 

Un pair aidant est une personne vivant ou ayant vécu un problème significatif de santé mentale et dont les attitudes, les aptitudes personnelles et la formation en font un modèle de rétablissement positif autant pour les soignés que pour les soignants. Il représente une source d’espoir et de reprise du pouvoir d’agir tout en procurant du soutien psychosocial aux personnes qu’il accompagne. 

Nouveau créneau de recherche en techno-pédagogie

Alliant technologie et pédagogie, ce nouveau cours souhaite rendre le plus accessible possible une information fiable et de qualité pour les personnes qui cherchent à mieux comprendre et à trouver des solutions au jour le jour à leur souffrance psychique ou à celle d'autrui. Il s'agit d'un nouveau créneau de recherche en techno-pédagogie des sciences de la santé mentale, appliquée au grand public et avec des pairs aidants comme partenaires co-enseignants. 

Disponible uniquement en français pour l’instant, il servira de point de référence pour la conception des autres langues. Les échanges sont en cours entre l’Université de Montréal et le Program for Recovery & Community Health de l’Université Yale. 

Ce cours sur les fondements du rétablissement en santé mentale propose d’apprendre comment les personnes elles-mêmes en rétablissement se (re)définissent par l’adversité psychique et y découvrent un nouveau sens. Il ne s’agit donc ni d’éduquer de telles personnes, ni de les traiter, mais d’apprendre d’elles et avec elles.

Chaque chapitre met l’accent sur un pays contributeur, avec l’entrevue d’un pair aidant. Dix dimensions du rétablissement sont abordées, parmi lesquelles : respect de nos traumas ; empathie relationnelle, introspection holistique, responsabilités des pairs, culture d'ouverture. 

Leadership de l’IUSMM

L’IUSMM axe ses interventions sur le rétablissement, notamment avec la présence de pairs aidants dans les équipes de suivis. C’est la raison pour laquelle ce cours se base en partie sur les travaux de recherche participative de M. Pelletier, travaux qui mettent directement à contribution des usagers-pairs assistants de recherche. En effet, depuis 2012, il a d’abord implanté à l’IUSMM le Programme international de recherche action participative pour le rétablissement civique des personnes utilisatrices de services de santé mentale, financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC - concours Nouveau chercheur) et par le Fonds de recherche du Québec-Santé (FRQS - chercheur-boursier Junior 1). Mentionnons que le programme a été classé premier dans l’Appel de priorité en application des connaissances du concours des IRSC.

En 2017, le programme international devient un organisme à but non lucratif entièrement autogéré par des pairs aidants et change de nom. Il s’agit désormais de l’Association des mentors pairs aidants du Québec

Ensuite en 2018, M. Pelletier obtient une autre bourse du FRQS (chercheur-boursier Junior 2) pour son programme de recherche cette fois-ci intitulé Mentorat de rétablissement et partenariat patient : une stratégie de recherche portée par les patients pour prévenir les troubles mentaux et du comportement et promouvoir la santé globale. Ce programme est basé au Centre de recherche de l’IUSMM, en collaboration avec la Direction santé mentale et dépendance du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal. Il répond au principe directeur des Plans d’action en santé mentale du Québec qui, depuis 2005, sont axés sur le rétablissement. 

De solides assises universitaires

Bon à savoir : ce cours en ligne est l’introduction au microprogramme « Santé mentale : mentorat pour pairs aidants » basé à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et dirigé par M. Pelletier. 

En savoir plus