Passer au contenu principal

Grandir pendant la pandémie

Grandir pendant la pandémie

Quels impacts aura la pandémie de la COVID-19 sur les attitudes face à l’école et sur la santé mentale des enfants du primaire et du secondaire?

C’est la question que se posent des chercheures du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CR-IUSMM).  

Les professeures Julie Leclerc (UQAM), Geneviève Gariépy (Université de Montréal) et Marie-France Marin (UQAM), toutes trois chercheures au CR-IUSMM, se sont associées pour lancer une enquête au sujet de la non-fréquentation scolaire et des enjeux du confinement au temps de la pandémie de la COVID-19.

« Les bouleversements vécus dans les habitudes de vie des enfants et des adolescents peuvent influencer leurs attitudes face à l’école ainsi que leur santé mentale », avance la chercheure Julie Leclerc.  

Participation à l’étude

Les élèves québécois âgés de 6 et 17 ans sont invités à répondre, en ligne, à des questions portant sur leurs attitudes face à l’école, sur leurs relations sociales, et sur leurs émotions. Une étape qui s’effectue en moins de 20 minutes et qui permet aux parents et aux enfants d’échanger sur cette toute nouvelle réalité.  

Objectifs de l'étude 

  • Vérifier les attitudes des enfants et des adolescents face à l’école et à la réussite académique, durant la non-fréquentation scolaire, dans le contexte de la pandémie de COVID-19.
  • Mesurer la détresse psychosociale des enfants et des adolescents dans ce même contexte.
  • Observer l’évolution au fil du temps des attitudes envers l’école et de la détresse psychosociale des jeunes Québécois, en contexte de confinement et de transition vers un retour à l’école.
  • Identifier des facteurs de risque et des groupes plus vulnérables aux effets de la pandémie de COVID-19.

 

*Pour participer à l'étude : grandirpendantlapandemie.ca